Articles de la catégorie : Magies

Saintyves Pierre [Nourry Emile] [1870-1935]. La thérapeutique sacerdotale : les songes, l’incubation. Extrait de « Les origines de la médecine. Empirisme ou magie ? » Paris, Emile Nourry, s.d., [1920], pp. 60-77.

Pierre Saintyves. La thérapeutique sacerdotale : les songes, l’incubation. Extrait de « Les origines de la médecine. Empirisme ou magie ? » Paris, Emile Nourry, s.d., [1920], pp. 60-77. Chapitre III. La thérapeutique sacerdotale : les songes, l’incubation. Pierre Saintyves [de son vrai nom Émile Nourry] (1870-1935). Libraire et éditeur, érudit et curieux, il fut aussi un précurseur des études folkloriques. Il fut président de la Société du folklore français et directeur de la Revue du folklore français et de la Revue anthropologique, ainsi que maître de conférences à l’École d’anthropologie de Paris. Auteur de nombreux ouvrages et publications dalles revues, nous avons relevé quelques titres : — Les saints successeurs des dieux. I. L’origine du culte des saints II. Les sources des légendes hagiographiques. III. La mythologie En lire plus

Auguste Gauthier. Recherches historiques sur l’exercice de la médecine dans les temples, chez les peuples de l’antiquité. Paris, J.-B. Baillière, 1844. 1vol. in-12, X, 264 p. [Texte intégral] 

Auguste Gauthier. Recherches historiques sur l’exercice de la médecine dans les temples, chez les peuples de l’antiquité. Paris, J.-B. Baillière, 1844. 1vol. in-12, X, 264 p. [Texte intégral]    Louis Philibert Auguste Gauthier (1792-1851). Médecin de l’hôpital de l’Antiquaille à Lyon. Syphiligraphe  il employa avec succès dès 1841, l’iodure de potassium dans les formes « turbeculo-ulcéreuses » de la syphilis. Membre du conseil de salubrité. Historien de la médecine antique. Quelques publications : — Dissertation sur les Fièvres intermittentes, 1819 — Médecine pratique de J. Val. de Hildenbrand, 1824 — Histoire de la médecine vétérinaire dans l’antiquité, 1835.— De l’Influence que la médecine a exercée sur la civilisation et les progrès des sciences. Discours de réception prononcé dans la séance publique de l’Académie des En lire plus

Un Flamine. Le rêve et ses causes. Extrait de la « La Nouvelle revue », (Paris), mars 1909, pp. 535-544.

Un Flamine. Le rêve et ses causes. Extrait de la « La Nouvelle revue », (Paris), mars 1909, pp. 535-544.   Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons corrigé quelques fautes de composition.
 – Par commodité nous avons renvoyé la note originale de bas de page en fin d’article. – Les  images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr [p. 535] Le rêve et ses causes. Les songes ont joué un rôle énorme dans la vie de nos ancêtres comme dans celle de tous les peuples. On regardait comme un avertissement du ciel les indications que les traducteurs y voyaient clairement, ou celles qu’on croyait y voir En lire plus