Articles de la catégorie : Extases Transports

Jean Rouch. Les Maîtres Fous. Partie 1 et 2. 1956. Court-métrage. France. 28 mn.

Jean Rouch. Les Maîtres Fous. Partie 1 et 2. 1956. Court-métrage. France. 13 mn. Dans une mise en scène où ils jouent des personnages associés au pouvoir colonial. Grand prix de la Biennale internationale du cinéma de Venise – Film ethnographique, Mostra 1957. Le documentaire illustre les pratiques rituelles de la secte religieuse des Haoukas pratiquées par les immigrés pauvres d’Accra (Ghana). Ces rites consistent en l’incarnation par la transe des figures de la colonisation (le gouverneur, la femme du capitaine, le conducteur de locomotive, etc.) et s’organise autour d’une confession publique, de chorégraphies frénétiques et de sacrifices d’animaux (poules, chien). Considéré comme le premier film d’ethno-fiction, appelée aujourd’hui docufiction et comme un des principaux théoriciens de l’anthropologie visuelle. Jean En lire plus

Jean Rouch. Les Maîtres Fous. Partie 1. 1955. Court-métrage. France. 15 mn.

Jean Rouch. Les Maîtres Fous. Partie 1. 1955. Court-métrage. France. 15 mn. Dans une mise en scène où ils jouent des personnages associés au pouvoir colonial. Grand prix de la Biennale internationale du cinéma de Venise – Film ethnographique, Mostra 1957. Le documentaire illustre les pratiques rituelles de la secte religieuse des Haoukas pratiquées par les immigrés pauvres d’Accra (Ghana). Ces rites consistent en l’incarnation par la transe des figures de la colonisation (le gouverneur, la femme du capitaine, le conducteur de locomotive, etc.) et s’organise autour d’une confession publique, de chorégraphies frénétiques et de sacrifices d’animaux (poules, chien). Considéré comme le premier film d’ethno-fiction, appelée aujourd’hui docufiction et comme un des principaux théoriciens de l’anthropologie visuelle. Jean Rouch (1917-2004). Réalisateur En lire plus

Georges Lapassade. La possession. Communications faites au Colloque de Tours. Extrait de « L’Homme et la société », Paris), n°26, Art littérature créativité, 1972, pp. 237-239.

Georges Lapassade. La possession. Communications faites au Colloque de Tours. Extrait de « L’Homme et la société », Paris), n°26, Art littérature créativité, 1972, pp. 237-239. Georges Lapalissade (1924-2008). Philosophe et sociologue, très influencé par la psychanalyse (il fitt une première analyse avec Elsa Breuer et une seconde avec Jean Laplance), et par Georges Canguilhem pour l’histoire des sciences. Il introduisit en France l’éthnométhodologie et se spécialisa des les états modifié s de conscience. Quelques uns de ses travaux : — Les Chevaux du diable, Delarge, 1974 — Essai sur la transe, Éditions universitaires, 1976 — Les États modifiés de la conscience, PUF, Paris, 1987, — La Transe, PUF, 1990. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons En lire plus