Articles de la catégorie : Ésotérisme

Jean Bricaud. J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.

Jean Bricaud.  J.K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits. Paris, Bibliothèque Chacornac, 1913. 1 vol.    Jean Bricaud [Joanny] (1881-1934). Entré au petit séminaire de Maximaux, il découvre l’occultisme et renonce à poursuivre ses études au grand séminaire. Intime de Gérard Encausse (Papus) il est amené à rencontrer de très nombreux occultistes de l’époque, dont les plus célèbres; l’un d’entre eux, Éliphas Lévy, devint son maître en kabbale et en magie. Il fut membre de l Rose-Croix et Franc-Maçon. Quelques publications : Exposition de la religion chrétienne, moderne, scientifique et philosophique, écrit avec Louis-Sophrone Fugairon, 2° éd., Chacornac, 1909, XIV-384 p. — Huysmans, occultiste et magicien ; avec une Notice sur les hosties magiques qui servirent à Huysmans pour combattre les envoûtements, Chacornac, 1913, 43 En lire plus

Abbé Bergier. Songe. Article de l’Encyclopédie Méthodique – théologique par l’abbé Bergier, (Paris et à Liège), chez Panckoucke et chez Plomteux, 1790.

Abbé Bergier. Songe. Article extrait de l’Encyclopédie Méthodique. Théologie. (Paris), tome troisième, 1790, pp. 519-521.   Pour faire pendant à l’article ayant la même dénomination dans :  [Bricheteau Isidore [1789-1861]. Songes. ] in « Encyclopédie méthodique – Médecine», (Paris), tome treizième, 1830, pp. 73-74. Nicolas-Sylvestre Bergier (1718-1790). Abbé et théologien. Il écrivit de nombreux ouvrages contre les philosophes des Lumières. Il s’en prend particulièrement à Rousseau, dont il dénonce les contradictions de la pensée dans Le Déisme réfuté par lui-même (1765). Outre sa participation à l’Encyclopédie Méthodique il fut à l’origine du Dictionnaire théologique. Plusieurs fois réimprimé, notamment en 1854 par les frères Gaume, en 7 vol. in-8, avec des additions du cardinal Thomas Gousset et en 1858, avec des augmentations par En lire plus

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrait de « Le Propagateur homéopathique, scientifique et littéraire », (Paris), 1857.

Em. M. de Monter. Géhennes et piloris. Extrat de « Le Propagateur homœopathique, scientifique et littéraire / publié par une société de médecins, savants et d’hommes de lettres sous la direction du Dr Oriard », (Paris), n°38, jeudi 3 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes, et n°39, jeudi 10 septembre 1857, pp. 3-4 sur 3 colonnes.   Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original.
–  Les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection privée sous © histoiredelafolie.fr [n° 38, jeudi 3 septembre 1857] [page 3, colonne 1] GÉHENNES ET PILORIS. Il n’est pas une En lire plus