Articles de la catégorie : Anthropophagie

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.

Legrand du Saulle. Essai sur l’anthropophagie. Extrait des « Annales médico-psychologiques », (Paris), tome huitième, 1862, pp. 472-480.   Henri Legrand du Saulle (1830-1886). Fut interne de Bénédict Morel à Saint-Yon, puis assistant de Louis-Florentin Cameil à Charenton, il fur ensuite nommé poste de Prosper Lucas à Bicêtre, et enfin remplaça Louis Delasiauve à La Salpêtrière. Il fur également attaché au Dépôt de la Préfecture de police sous l’autorité de Charles Laségue. Autant dire que ses influences furent variées et prestigieuses. Il est connu pour ses travaux en médecine légale, mais aussi sur les troubles de la personnalité, particulièrement pour son œuvre pionnière concernant les phobies et les troubles obsessionnel-compulsifs. Quelques travaux parmi ses très nombreuses publications: — La folie devant les tribunaux (1864) — Le En lire plus

P. M. Les Mangeurs de chair humaine. Extrait du « Journal du Dimanche », (Paris), 29 janvier 1893,

P. M. Les Mangeurs de chair humaine. Extrait du « Journal du Dimanche », (Paris), 29 janvier 1893, LES MANGEURS DE CHAIR HUMAINE Quoi qu’on puisse en penser, il existe toujours, à notre époque éclairée, des cannibales et des anthropophages, non pas que nous fassions ici allusion à quelques cannibales de notre Europe civilisée, mais bien à certaines populations des îles de l’Océanie, de l’intérieur de l’Afrique, et de l’Amérique du Sud qui ne cachent en aucune façon leur goût avéré pour la chair humaine. La détermination des causes qui ont provoqué ou qui maintiennent encore ces barbares coutumes est du ressort des études anthropologiques. La première de ces causes, la plus fréquente, semble être la disette. Il est certain que, par En lire plus

BIBLIOGRAPHIE — CHAUMONT Franck et MENEGHINI Véronique (Eds). La chose traumatique. Paris, L’Harmattan, 2005.

BIBLIOGRAPHIE — Tous les contributeurs de cet ouvrage publié sous les auspices de l’ARECS : Association de Recherches et d’Enseignements sur le Clinique dans son rapport au lien Social nous présentent une approche singulière du traumatisme. Ces textes sont issus d’un séminaire public. Franck Chaumont est journaliste et fut plusieurs fois conseiller ministériel ou chargé de communication tant à la Culture, auprès d’Aurélie Filippetti, qu’à l’Education nationale auprès de Benoît Hamon.  Véronnique Meneghini est médecin psychiatre praticien hospitalier.   CHAUMONT Franck et MENEGHINI Véronique (Eds). La chose traumatique. Paris, L’Harmattan, 2005. 1 vol. 13.5/21.5, 132 p. 5 ffnch. ISBN 2-7475-8490-9. Dans la collection : Pratiques de la folie, dirigée par Franck Chaumont. Peut-on encore parler de traumatisme? La question mérite d’être posée En lire plus